ANATOMIE DE L'OREILLE

1. Que sont l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne ?
L’oreille externe comprend le pavillon et le conduit auditif. L’oreille moyenne est une cavité remplie d’air, appelée encore caisse de tympan, qui communique avec le pharynx par la trompe d’Eustache. L’oreille interne se compose de la cochlée, ou limaçon, qui en constitue la partie auditive et du vestibule, formé du saccule et des canaux semi circulaires, dédié à l’équilibre.

2. Comment l'oreille fonctionne-t-elle ?
L’oreille est un organe pair qui assure deux fonctions distinctes, l’audition et l’équilibre. En tant que siège de l’ouie, elle capte les sons au niveau du pavillon interne. Transmis par le canal auditif, ceux-ci mettent en vibration le tympan, puis la chaîne des osselets de l’oreille moyenne, qui les amplifie et lui permettent d’atteindre, via la fenêtre ovale, la cochlée ou limaçon, qui a pour fonction d'analyser puis de convertir les vibrations sonores en influx nerveux, grâce à des cellules réceptrices qu'on appelle les cellules ciliées, externes et internes. Puis l'influx nerveux est transmis, par le nerf auditif, jusqu'à l’aire auditive du cerveau qui traite les informations ainsi reçues. La partie de l’oreille dédiée à l’équilibre est le labyrinthe, qui fait également partie de l’oreille interne. Renseigné par les déplacements des otolithes, il transforme les informations reçues en influx nerveux, transmis au cerveau qui assure la position et les mouvements du corps dans l’espace.

3. Qu’est-ce que l’oreille moyenne ?
L'oreille moyenne est une cavité remplie d’air, appelée encore caisse du tympan. Elle communique avec le pharynx par la trompe
d’Eustache. Elle renferme une chaîne de trois osselets, le marteau, qui est au contact du tympan, l'enclume et l'étrier, dont la platine assure la jonction avec l’oreille interne. Ces trois osselets sont les plus petits os du corps humain ; leur taille est de l’ordre du millimètre. Leur chaîne transmet et amplifie les vibrations sonores vers l'oreille interne.

4. Qu’est-ce que le tympan, à quoi sert-il, quel rôle joue-t-il exactement dans l'audition ?
Le tympan est une membrane située à l’extrémité du conduit auditif. Il protège l’oreille moyenne, capte les sons, les amplifie et les transmet à la chaîne des osselets.

5. Qu'est-ce que la cochlée ? De quoi est-elle composée ? Quelle est sa fonction ?
La cochlée, ou limaçon, constitue la partie auditive de l’oreille interne. Dans la cochlée se trouve l’organe de Corti, qui repose sur la membrane basilaire. Il est recouvert par la membrane tectoriale qui flotte dans l'endolymphe contenue dans le canal cochléaire, et assure la perception auditive, en analysant les vibrations sonores qui proviennent de l’oreille moyenne. Il présente deux types de mécanorécepteurs, les cellules ciliées externes, disposées sur une seule rangée, et les cellules ciliées internes, disposées en cône, sensibles chacune à une certaine fréquence, et assurent un rôle de transduction. Les informations auditives, converties en influx nerveux sont transférées par les nerfs cochléaire et auditif aux aires auditives du cerveau où ils sont décodés et interprétés.

6. Est-il exact que le centre de l'équilibre se trouve dans l'oreille interne ?
L’équilibre est assuré essentiellement par le vestibule, situé dans l’oreille interne et qui renferme des éléments sensoriels envoyant des informations sur la position et les mouvements permettant ainsi de préserver l’équilibre. Mais le vestibule n’est pas le seul organe impliqué dans son maintien. La vision et le système nerveux proprioceptif y sont également fortement impliqués.

7. Certaines maladies infectieuses peuvent-elles entraîner une baisse del'audition ou une surdité ? Quelles sont-elles ?
Certaines maladies infectieuses contractées par la mère en cours de grossesse, en particulier la toxoplasmose, les infections à CMV (Cyto-Mégalo-Virus), l’herpès, la rubéole peuvent provoquer une surdité de l'enfant. Des maladies infectieuses, telles des otites et la méningite peuvent avoir la surdité pour séquelle.

8. Existe-t-il des affections non infectieuses pouvant entraîner une baisse ouune perte de l’audition ?
Il existe des surdités d’origine génétique. Les plus connues sont l’otospongiose qui se manifeste d’abord par une surdité de transmission, et la maladie de Uscher, dont les différents types associent à des degrés divers une atteinte de la vision et une perte de l’audition. Par ailleurs, le neurinome de l’acoustique, tumeur bénigne, peut entraîner une surdité, par son évolution intrinsèque ou en conséquence de sa nécessaire exérèse.

9. Qu’est-ce qu’un bouchon de cérumen ?
Le cérumen est une production du conduit auditif. Il est produit par les glandes sébacées et des glandes de transpiration apocrines. Il permet la lubrification du canal auditif, évitant son assèchement. Il a un rôle de protection antibactérien et antifongique. Normalement éliminé de façon naturelle, il arrive qu’il s’accumule et s’assèche, formant un bouchon qui gêne le passage des ondes sonores.

Lire la brochure Questions-Reponses sur l'audition