Acouphène

Sensation auditive persistante (bourdonnements , sifflements, …) perçue en l’absence de toute stimulation sonore. Les acouphènes, autrefois assimilés à tort à des hallucinations auditives, ont le plus souvent une origine organique consistant en un dérèglement de l’oreille interne.

Acoustique

Branche de la mécanique s’occupant de la production, de la propagation, de la mesure, et des effets des ondes de pression constituant le son.

Aides auditives, appareils auditifs, appareils correcteurs de la surdité, prothèses

Amplificateurs correcteurs miniaturisés qu’utilisent les malentendants pour percevoir les sons et faciliter la compréhension de la parole. Les aides auditives sont exclusivement délivrées par les audioprothésistes D.E. sur prescription médicale.

Aires auditives

Zones du cerveau plus particulièrement dédiées à l’audition

Appareillage

Terme général, désignant le fait d’appareiller un patient et par là l’ensemble des opérations effectuées par l’audioprothésiste pour adapter les aides auditives à un malentendant. L’appareillage comprend le choix, d’adaptation, la délivrance et le contrôle d’efficacité des aides auditives.

Appareillage en conduction osseuse

Appareillage assez peu fréquent, indiqué dans les surdités de transmission et dans certaines pathologie du conduit auditif et consistant à utiliser un vibrateur conventionnel ou implanté comme transducteur de sortie

Audiogramme

Graphique sur lequel sont portés les résultats de l’examen audiométrique. L’audiogramme tonal est représentatif de la sensibilité de l’oreille aux diverses fréquences sonores. L’audiogramme vocal est représentatif de l’aptitude à comprendre la parole.

Audiologie

Branche de la médecine s’intéressant à l’étude, au diagnostic, à la réhabilitation, et à la prévention des altérations de l’audition

Audiologiste

Médecin ORL pratiquant plus particulièrement l’audiologie

Audiométrie, examen audiométrique

Ensemble de techniques indolores et sans danger destinées à explorer la fonction auditive. L’examen audiométrique le plus courant consiste à recueillir les réponses d’un sujet à diverses stimulations sonores. Les résultats de l’examen sont portés sur l’audiogramme. Ces techniques sont utilisées par le médecin pour établir le diagnostic et évaluer l’importance de la surdité, et par l’audioprothésiste pour choisir et adapter les aides auditives.

Audioprothésiste

Praticien responsable du choix, de l’adaptation, de la délivrance, et du contrôle d’efficacité des aides auditives. Les aides auditives ne peuvent être délivrées que par des audioprothésistes diplômés d’Etat et aucune autre personne n’est habilitée à remplir cette fonction.

Audition

Action d’entendre. Entendre implique la contribution de trois éléments : un phénomène physique : le son, un récepteur : l’oreille, et un système de traitement de l’information : le cerveau.