Le médecin ORL est le premier intervenant car il est le seul à pouvoir diagnostiquer une déficience auditive, à en rechercher les causes, à évaluer la perte auditive et le handicap, et à indiquer et prescrire le meilleur moyen de réhabilitation, le plus souvent le port d'une aide auditive. De plus, il a un rôle d'information et une influence notable sur le patient et son entourage.

Si le médecin ORL prescrit l’appareillage, il n'indique pas les caractéristiques de l'appareil dont le choix est de la compétence de l’audioprothésiste. Un malentendant, opéré ou non, appareillé ou non, doit consulter régulièrement son médecin ORL pour connaître l'évolution de son audition.